Les citoyens de Chattanooga découvrent BIXI !

24 juillet 2012 | Communiqué | Homepage Slider
La Société de vélo en libre-service est fière d’accueillir aujourd’hui un nouveau membre dans sa famille : Chattanooga Bicycle Transit System.  Le système est désormais ouvert au public.  Le système compte 300 vélos et 28 stations et sera en utilisation toute l’année.
 
Les BIXI fabriqués au Québec roulent donc maintenant à Chattanooga, Montréal, Melbourne, Minneapolis, Londres, Washington/Arlington, Washington State University, Boston, Toronto, et Ottawa/Gatineau. 
 
Pour nous, Chattanooga marque une première, celle de l’utilisation de notre propre système d’exploitation.  Ce nouveau logiciel, dont nous possédons la propriété intellectuelle, nous permettra de mieux répondre aux besoins des villes car nous en contrôlerons le développement, selon nos propres priorités. 
 
Ainsi à la demande de la Ville de Chattanooga, plusieurs innovations ont été intégrées dans le système dont un nouveau type de panneau solaire qui capte la lumière directe et indirecte, un écran couleur de 7 pouces, une interface GPS sans fil et de nouveaux lecteurs de cartes hybrides (bande magnétique et carte à puce).  Ces nouveaux lecteurs seront également montés sur tous les points d’ancrages, ce qui permettra une meilleure intégration avec les services de transports en commun utilisant les cartes à puces.  
 
Les vélos de Chattanooga seront munis d’un système de cadenas secondaire qui permettra à l’usager de verrouiller son vélo partout afin de lui permettre de réaliser de courts arrêts sans être obligé de rapporter le vélo dans une station.
Notre nouveau logiciel a été développé par une firme de Boston : Personica.  La Ville de Chattanooga a été impliquée tout au long du développement et est devenue un véritable partenaire technologique. 
 
La firme Personica a été choisie suite à un processus d’appel d’offre sur invitation où nos avons fait appel à diverses expertises, notamment celle de l’industrie du stationnement.  Pour nous, le critère le plus important était que nous puissions obtenir la propriété intellectuelle à la fin du contrat de développement, pour contrôler l’ensemble du portefeuille de notre produit.  
 
À la fin du contrat de développement, il est de notre intention de confier l’entretien et les développements futurs à une firme de développement du Québec qui sera choisie par appel d’offres.
 
Pour plus d’informations sur Chattanooga Bicycle Transit System : http://www.bikechattanooga.com/